mardi 22 octobre 2019

Lexique 220 : Les Ecritures

"Le simple fait que Cimino  lût mon scénario lui transmettait cette gloire secrète dont parle les Ecritures, qui suffit à changer un petit message en une parole ardente, un livre de rien en un souffle."
Yannick Haenel in Tiens ferme ta couronne, Folio 2019

jeudi 17 octobre 2019

APM 21: La Joie désespérée avec Charles Pépin

Hier, 16 octobre, l'excellent  Charles Pépin faisait une intervention sur le thème de la Joie au club APM Saint James
Je dis excellent car ne sont pas si nombreux les intervenants , à , non seulement bien maitriser leur, le rendre intéressant par son éloquence et installer, s'appuyer sur un dialogue permanent et à parité avec son auditoire.
#Son questionnement part de pourquoi souvent la joie jaillit quand il n’y a pas vraiment de raison.Pourquoi suis je parfois suis si joyeux ? Pourquoi le suis je alors que je ne devrai  pas l’être ?
Qu’est-ce qui me rend joyeux ?
Il illustre de mystère de 3 cas concrets :
1/parfois la joie déclenchée par un événement conséquence est supérieur, voire excessive par rapport à sa cause. D’où vient cette joie ?
2/ parfois il n’y a aucune raison et la joie jaillit. Pourquoi ? Il n’y pas de déclencheur 
3/ parfois  dans une mauvaise situation , un peu abattu et pourtant soudain la joie jaillit sans aucune raison. Pourquoi arrive t’elle ?

#L’enjeu de la philosophie de la joie est que la joie (intense, fugace) est possible, quand le bonheur ne l’est plus (plénitude, durabilité). Il est ainsi  possible de guérir des personnes à retrouver la joie ( pas le bonheur), des personnes dont les trauma rendront difficiles, voire impossible leur accès au bonheur.
#Il existe 2 grandes formes de joie :
 - la joie d’accueil : celle que l'on éprouve spontanément  à partir d'un événement
-  la joie de développement : celle que l'on éprouve parce que l'on grandit en puissance 
La grande question est celle du rapport entre les deux : beaucoup les opposent mais il est important de les réconcilier notamment dans l’entreprise .La joie est toujours dans une dialectique entre les deux . Les grand mystiques comme Gandhi  acceptent les deux 

#3 expressions communes expliquent bien la joie :
Ça me met en joie 
Fou de joie 
Joie de vivre 

#Quelles sont les origines de la joie ?

Plusieurs pistes d'origine :
  • De la qualité des attachements précoces (psychologie) dépend la capacité à l'éprouver
  • Dieu/ cosmos/ nature/ la vie : il y’a plus important que moi et qui me dépasse ;et cela me met en joie  (spiritualité)
  • L'approbation générale de tout mon être du fait de vivre; cela passe par  le corps; alors quelle est la différence entre plaisir et joie ? Le plaisir se mue en joie dès lors qu’on arrive à le transformer en généralité ; dès lors qu’elle conduit à une approbation globale de l’existence, pas simplement de la mienne ( Nietzsche)
  • Le désir : les gens joyeux sont ceux qui dépensent leur énergie à faire , à accomplir leur désirs, qu’ils y arrivent ou pas 
  • L’instinct de survie 
#Joie et travail : La joie de la reconnaissance est un des moteurs les plus puissants : c’est une joie de se développer 

#La joie tragique chez Nietzsche : je ne vais pas me mentir, oui il y a des imperfections, un monde qui va mal  mais je vais être joyeux dans ma lucidité.
Peut on avoir une ressource de joie quand tout va mal ?
Une joie d’accueil , pas de résignation d’accepter les choses 

#La grande phrase : Plus tu acceptes de ne pas pouvoir changer ce que tu ne peux pas changer , plus tu pourras changer ce que tu peux changer « 
A relier à la prière de Marc Aurèle :
«Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre.»

La joie est toujours l’acceptation du réel 
Le malheur est toujours dans la recherche d’un idéal meilleur qui vient salir la réalité que l’on vie
La convocation de l’idée du bonheur nous enlève la joie de vivre 

Pour Clément Rosset il y a une dimension totalitaire de la joie ; mais la philosophe de la joie exclut l’autre. 
Toutes les raisons qui devraient me faire désespérer, me mettent en joie. D’où la thèse que toute vraie joie est paradoxale.
La joie est amorale, le "ja sagen" de Nietzsche est un oui à la vie 

Je sais que je vais mourir et pour tant je suis joyeux 
Je suis fou de joie, il y’a de la folie là dedans 
D’où la joie de vivre puisqu’on n’aurait pu ne pas vivre ; et encore plus dans un pays qui connaît le terrorisme

Si le bonheur n’existe pas on peut y tendre en multipliant les instants de joie 

La force majeure Clément Rosset

Synthèse conceptuelle :
#La joie a toujours maille à partir avec le réel 
Cela a été comme çà et je l’accepte 

#Les joies qu’on éprouve ont avoir avec le corps
Je suis d’abord un corps dans le monde

On deux marges de progrès 
J’arrête de comparer ma réalité avec un idéal 
La vraie joie est désespérée : si j’espère je dénature mon réel et perds ma joie 

Le dirigeant est il responsable du développement, de la joie des salariés de son entreprise ?
La philosophie de la joie s’oppose à la culture du bien être propre aux us 

#3 formes de joie : 
Reconnaissance (Hegel)
Joie de vivre (Rosset)
Développement (Spinoza)

La joie est subversive, elle est politiquement incorrecte, aucun homme politique ne peut être joyeux si il veut promettre une amélioration du monde
"La joie est plus profonde que la tristesse,"Zaratustra

#L'artiste, le créatif :
« Pour être bon il faut répéter « Bergson
Quand on a ça et qu’on peut improviser on est dans la joie 
Quand on sait faire ça : sortir de la répétition pour improviser,on a une joie de vivre . À ce moment là on se moque de la reconnaissance des autres 
On en a besoin quand on n’est pas artiste de son domaine : on a alors besoin de reconnaissance 

Le vrai développement c’est la créativité 
La compétence c’est répéter les choses 
Mais l’important c’est la confiance , le fait d’oser faire les choses 
La joie de vivre fait prendre des risques, permet de rebondir = le plus important 
ELLE DEVRAIT ÊTRE AU CŒUR DES POLITIQUES ÉDUCATIVES 

#Confiance et bonheur  :
Même si il n’existe pas ,on a besoin de penser qu’il est possible , qui existe comme désir de bonheur 
Chaque instant de joie présent nourrit notre espoir de bonheur 
À contrario le malheur n’est pas l’absence de bonheur mais l’absence de désir de vivre, d’appétit de vivre 

Prendre conscience de la possibilité d’échouer dans une action est le début de la joie 
Aimer l’aléa qui demeure alors qu’on fait tout pour le réduire 

#2grandes questions pour finir :
Est ce que j’utilise suffisamment en moi cette ressource qu’est la joie?
Pourquoi la philosophie de la joie de vivre n’est elle pas plus présente ?

mardi 15 octobre 2019

Citation 77 : Yannick Haenel


"Je crois qu'il lui importait peu de faire de bonnes opérations avec le cinéma : il cherchait à voir autre chose, un e chose que l'on  voit rarement sur les écrans, une chose qui peut être,  n'existe pas et dont ceetains d'entre nous sont les porteurs involontaires. Comme il me l'expliqua lorsque je m'excusai pour mes digressions : le cerf l'avait changé.
Yannick Haenel in Tiens ferme ta couronne, Folio 2019

mardi 8 octobre 2019

Lexique 219 : Dictature ?

"Il y a chez eux la volonté de transformer la nature humaine, chez Marc Zuckerberg, par exemple,.Il a changé nos réflexes humains. Il crée des émotions nouvelles  via ses applications: les gens ont besoin de se montrer et ont besoin de se faire liker.il a accès à toute notre vie privée... Pourquoi devrait on obéir aux valeurs de Zuckerberg ?... Il règne en dictateur sur les réseaux et Internet , c'est très inquiétant." Olivier Guez in Le Point le 15 aout 2019.

mardi 1 octobre 2019

Lexique 218 : Désobéissance civile


"La désobéissance civile fera émerger un débat sur le changement climatique "
Roger Hallam in Libération 17,18 aout 2019

mardi 24 septembre 2019

Lexique 217 : radicalité

"Ce qui est intéressant , c'est que parmi les marcheurs pour le climat, la partie la plus radicale dans le volonté  de changement systémique est aussi celle qui est la plus engagée au quotidien sur les pratiques individuelles de sélection des produits et des modes de déplacement. Inversement celle qui pense que l'on peut transitionnel sans "changer le système" a des modes de consommation assez classiques. "
Yann le Lann in Libération 17 et 18 aout 2019

mercredi 18 septembre 2019

Et si Branly était un terrain d'inspiration pour réinventer notre modèle ?

Le thème du dernier atelier Transit City était le concept de Branly, non pas le musée lui même mais 
l'inspiration qu'il peut susciter de par la réunion  des concepts d’art et d’ethnologie du monde entier.
C’est un pas de côté,  prendre l’altérité radicale pour se réinterroger

1/ Pourquoi Branly ?
Parceque les nouveaux enjeux de :  climat, écologie, collapsologie , combats et protestations ecolo demandent des nouvelles réponses et inspirations.
Le capitalisme a toujours fonctionné sur de grands récits, aujourd'hui en panne :
Récit de la production: années 70
Récit de la communication : années 80  90
Récit de l’innovation : années 00 20
Est on face à une nouvelle bascule post innovation - technologie ,
Quel sera le nouveau récit ?

Gabriel Plassat : dire qu’on innove pour surtout ne rien changer 

2/ Branly pour faire émerger une nouvelle pensée critique de l’innovation :
Le choix de ne pas faire : indiens, japonais, africains qui ont longtemps refusé la roue
Le refus d’un excès inutile : 
Le choix de faire autrement : le low tech
Le choix de raconter un autre futur

L’hypothèse des 3 musées :
Orsay pour comprendre aujourd’hui , notre environnement de vie , inventé au XiXème
Beaubourg pour comprendre la modernité, la mondialisation , ce que l'on vit actuellement
Branly pour penser demain : comment je réfléchis à la chaleur, aux pluies ,à un monde qui rêve du froid..?

Le corps et les mobilités : l’homme est fait de tout temps pour courir longtemps : de la mobilité à la motricité à la motri cité 

3/ Intervention de Bertrand Daugeron , chercheur sur la muséographie ethnologique

L’idée de réunir comme dans la bibliothèque de Borges, une totalité des objets et des techniques est l'idée qui a fait exister les grands musées d'ethnologie
On a aujourd’hui un regard des techniques de l’humanité sur 100000 ans
Il ne faut pas oublier que l’homme a passé plus de temps à tailler des silex qu’à utiliser des puces électroniques
Malheureusement au fil du temps les collections françaises et donc Branly est devenu un musée de l’objet et pas de la civilisation;
Au point où Macron a pris l’engagement de les restituer à terme , bouclant ainsi une histoire politique de 3 siècles.A terme Branly devrait donc disparaître .

Pourtant pendant la Révolution, au moment de monter sur l'échafaud  Louis XVI  aurait demander des nouvelles de l"expédition de Lapérouse en Tasmanie.
En 1793 Laperouse met le pied en Tasmanie avec une armée de scientifiques et rencontre les aborigènes .
Il existe Dessin très particulier d’une rencontre entre les français et les aborigènes, ou chacun essaie de se connaître, d’échanger ;
Il s'agit d'un cas unique dans l'histoire des échanges entre civilisations, un échange de curiosité réciproque montrant ce qu'aurait pu devenir les échanges inter culturels entre vieille europe et monde nouveau.On est là pour augmenter les connaissances de chacun sur chacun

Pourtant cette  parenthèse ne durera pas, 10 ans après les anglais viendront coloniser et massacrer les aborigènes .
Ce sont les 1ères expéditions avec collecte d’objets 
Parallèlement sous la Révolution, il y eu un projet de musée comparatiste fin XVIIIeme entre l’antiquité européenne et les cultures lointaines: Chine, Amériques . On voulait rapprocher des choses qui n'avaient rien à voir pour en tirer des connaissances.

4/ Intervention de Quentin Mateus sur le Low tech lab : 

Il définit le low tech par 3 piliers:
- Réponse à des besoins de base
- Le durable : voir l’objet dans son ensemble 
- L'accessible : en terme de savoir faire cad ouvert et appropriable

Rencontre entre des savoir faire traditionnels et une ingénierie actuelle 
Exemple l’utilisation du jute pour faire des sacs, des bateaux 

#Low tech expédition de 2013 : la construction de ce bateau est le moment fondateur du lab. Projet de vivre pendant un an sur ce bateau en autonomie. Echec , il n’arrive pas à l’autonomie et cela  fonde le lab et sa quête .
Voir le déchet comme une ressource est au cœur de la démarche 

Aujourd’hui le low tech lab est fait de multiples projets :
#Nomades des mers : tour du monde à la voile pour aller à la rencontre de pratiques low tech avec un double objectif : connaître et faire connaître ces techniques .Apres l’asie Le bateau vient d’arriver à San Francisco 
Exemples d'inventions concrètes :
-recharger des moteurs , batteries par l’installation de petites éoliennes sur des balcons à Dakar
-larves qui recyclent les toilettes sèches , grossissent et nourrissent les poules

# Low tech pour réfugiés sur l’île de Lesbos : exploration de low tech avec des réfugiés. Le pb est que comme ils ne se projettent pas dans le camp, ils ne sont pas très motivés au départ; c'est par valorisation des savoir-faire des réfugiés dans ce lieu et la vent de quelques objets aux grecs, qu'ils ont pu avancer

#Low tech habitat : comment construire un autre habitat, vivre autrement low tech dans sa maison; nouvelles solutions autour du chauffage , de la gestion de l’eau , du garde manger 
La grande question : comment avec moins de confort, apporter du mieux vivre ?

#La voiture low tech à Madagascar : construction d'une voiture spécifique puis projet de remonter l’Afrique avec.


#projets futurs : comment diffuser les connaissances aux populations? comment les former? comment  s’associer à d’autres pour faire écosystème ?comment mettre plus de design pour séduire les populations ?