mardi 16 octobre 2018

Citation 60 : Alaa el Aswany

"Nous changerons ce pays Asma.Je jure par Dieu que nous le changerons.Le changement ne sera pas facile.Nous rencontrerons de nombreuses difficultés, mais à la fin nous vaincrons."
Alaa el Aswany, J'ai couru vers le Nil, Le Seuil, 2018.

vendredi 5 octobre 2018

Expression 46 : Pour de vrai ?





Si le vrai est ce que l'on distingue communément du faux, marquant ainsi un rapport à la vérité, "pour de vrai ?" semble nous emmener , explorer un autre espace, celui des  rapports entre imaginaire  et  réalité.

Tout commence par le  Grand Larousse (édition XIX ° de 1865) qui nous précise que l'expression "pour de vrai ?" provient du langage des enfants ,signifiant sérieusement ou pour de bon. On dit ainsi à l'époque : "avoir un cheval pour de vrai"ou "veux tu jouer à la dinette? Non je vais diner pour de vrai".
Il s'agirait ainsi de marquer à la fois un effet de contraste avec le monde dit sérieux, celui des adultes et un rapport au jeu des enfants. 

150 ans et deux révolutions industrielles plus tard, force est de constater que l'imaginaire d'antan a considérablement gagné du terrain en proposant de nouveaux espaces, de plus en plus virtuels où l'esprit d'abord, puis le corps tout entier se voit proposer de plus en plus de situations fictives, de sensations suggérées.
Deux faits l'illustrent parfaitement :
L'entertainment, l'industrie les regroupant les jeux vidéo, le cinéma, la musique, les médias, les parcs la vod est depuis devenue  20 ans la 1ière industrie américaine.
Les  français passant par exemple pour la moitié d'entre eux , près de 5h par jour entre jeux vidéo et programme tv.
Les mondes virtuels sont donc entrés dans nos vies et l'innovation technologique n'a de cesse que de rapprocher les deux univers pour proposer les "plus belles expérience".
Souvenons nous de l'excellent Total Recall où Schwartzeneger se faisait poser des implants pour modifier ses souvenirs : sportif célèbre, milliardaire, agent secret ou star de la musique, tous ces choix étaient au catalogue de la société Recal et ouvraient autant de perspectives d'une nouvelle vie.

Autant de perspectives et aussi de nouvelles questions que le futur nous adresse, à nous et à nos enfants  
Quelques exemples :
Pourra t-on bientôt  passer une partie de sa vie , comme ses vacances , par exemple, dans un véritable univers virtuel? 

Pourra t-on demain ressusciter  des animaux anciens ou ou donner vie à des personnages de fiction?

Pourra t -on également à l'inverse  mener dans la réalité l'existence de personnages de fiction ?


Toutes ces questions ,aussi badines soient elles ne sont -elles pas autant de propositions exploratoires, tel que le fut le Voyage dans la Lune pour Meliès en 1900.
Sans lui, sans Jules Vernes ou Cyrano de Bergerac,  Neil Armstrong aurait il pu concrétiser ce vieux projet des hommes depuis la nuit des temps : mettre le cap et les deux pieds sur la lune?
Mais de retour sur terre on va retrouver le  "Pour de vrai?" également dans les entreprises où pour attirer  les plus jeunes générations, on a également tendance à mettre du " jeu dans le travail"
Ce sont des processus de recrutement un peu ludiques ou des formations appelées serious game ou des modes de réflexion plus proches des jeux de rôle que du cours de fac.
On est encouragé à plaisanter, à discuter , faire du sport , passer du bon temps ensemble pendant et après le travail , au point où là on peut sentir un déplacement de frontières entre réel et virtuel , entre professionnel et personnel?
Là aussi la question peut donc se poser "Pour de vrai?" pour assure moi de comment je dois interpréter ce que tu viens de me dire : une blague ? une supposition ? un ordre ? et sur quel plan le prendre : personnel ? ,professionnel ?
Et ne surtout pas oublier que cette multiplicité des expériences va de paire avec une très forte normativité des comportements : on rejette très fortement le comportement déplacé.
aussi léger que plein sous entendu sur ce qu'est la réalité d'aujourd'hui, d'un monde réel décrit ,comme de plus en plus menacé.
Pour finir un poème de Chaplin, évoquant un dernier sens , celui du rapport a soi même, du moi social au monde intérieur, dévoilant là aussi tout un continent ,terrain d'exploration  des psy de toute obédience
Bon voyage                                                                                                                                                                 Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances,                                                                                                      j’étais à la bonne place, au bon moment.Et, alors, j’ai pu me relaxer.







jeudi 4 octobre 2018

Lexique 188 : la chambre



"Changer de chambre, c'était changer de monde; c'était donc changer de vie.
Philippe Lançon in Le Lambeau, Gallimard 2018.

jeudi 27 septembre 2018

Citation 59 : Philippe Lançon

"Je savais que Gabriella ne reviendrait pas avant plus d'un mois.A cette époque, j'aurai changé même si j'ignorais à quel point et de quelle façon

Philippe Lançon in Le Lambeau, Gallimard 2018.

jeudi 20 septembre 2018

Citation 58 : Philippe Lançon


"Le 7janvier 2015 à 10h30, il n'y avait pas grand monde en France pour être Charlie. L'époque avait changé et nous n'y pouvions rien."
Philippe Lançon in Le Lambeau, Gallimard 2018.

vendredi 14 septembre 2018

Lexique 187 : écrire

"...écrire , c'était protester, mais c'était aussi, déjà accepter. La 1ière phrase a donc eu cette vertu immédiate : me faire comprendre à quel point ma vie allait changer, et qu'il fallait sans hésitation accepter tout ce que le changement imposerait."
Philippe Lançon in Le Lambeau, Gallimard 2018.

lundi 10 septembre 2018

Expression 45 : Il n'y pas de tabou



Une nouvelle expression à succès dans notre monde politique : Il n'y pas de tabou
Très pratiquée dan les allées du pouvoir, par les ministres , les responsables politiques , elle est censée indiquée la largeur, l'ouverture d'esprit de ceux qui la pratiquent.
Les 35H ? L''ISF ? L'impôt à la source? Les classes dédoublées ? Il n'y pas de tabou entend-on sur tous ces sujets depuis plusieurs années.
On pourrait même parler d'un aspect  trangressif car à n'en pas douter , cette formule sert assez souvent de ballon d'essai pour tester de nouvelles idées. Bien accueillies elles seront ensuite transformer en projet de loi, repoussées par l'opinion elles seront bien vite enterrées.
L'envers du tabou pouvant s'appeler la conviction en politique, cela nous donne une bonne indication sur celles de notre époque : il n'y aurait pas (plus ) de tabou et corrélativement aussi peu de convictions.
Pour aller plus loin, on pourrait même dire que notre époque de profonde mutation du monde remet en question beaucoup des principes et convictions qui nous gouvernent.
On sent même qu' elles ne nous aideront pas à surmonter nos difficultés actuelles.
C'est exactement l'analyse que va faire  Sigmund Freud  en 1913 dans son livre Totems et Tabous.
Il s'intéresse alors à l'inceste dans les sociétés primitives et définit totems et tabous comme le ciment de l'organisation des clans comme les fondements de notre civilisation .
Transformer la société revient certainement à remettre en question certains tabous pour se mettre en phase avec les enjeux d'une époque.
 Tout le monde semble d'accord, le plus difficile étant de définir lesquels?