lundi 4 juillet 2011

Le risque systémique : passage de la physique qualitative à la physique quantitative


Comment décrire le risque systémique ? comment répondre à ceux qui continuent nier ou à ne pas croire (ils savent mais n'y croient pas dit Jean Pierre Dupuy) aux risques climatiques, écologique, nucléaire, épidémiologique, économique ...??
Nous manquons de représentation, d'un concept symétrique à la complexité :lorsqu'un système produit des interactions de plus en plus nombreuses, il y a risque ,non plus de surchauffe mais de passage à un autre état.
C'est précisément ce que décrit ce passage du quantitatif au qualitatif : cesser de mesurer pour observer le passage d'un état à l'autre.
Prenons par exemple la machine à vapeur : selon le physique quantitative il n'est pas nécessaire qu'elle possède une soupape de sureté; rien ne signale dans la représentation modélisée de la machine qu'elle puisse exploser.
C'est la même chose en économie "nous avons construit des modèles où rien n'indique que l machine puisse exploser "
D'après F.Jorion La Capitalisme à l'agonie.Fayard 2011