mardi 28 octobre 2014

Expressions 25 : "y a pas de soucis"

Cette phrase est devenue un véritable  hymne à notre époque, une ponctuation de toutes nos conversations : "y a pas de soucis".
Pourquoi entend-on autant ,aujourd'hui, de "y a pas de soucis" dans les discussions ?
Telle est la question.
1ière piste dans un monde remplis de soucis, ou chaque action ou prise de parole du quotidien nous expose à nous heurter à des problèmes possibles,une situation sans soucis notable est suffisamment pour être relevée et exprimée dans notre conversation.
Autrement dit , dans un monde remplit de contraintes, dangers et autant de problèmes potentiels, Le "y a pas de soucis" collationnerait ici les situations sans stress.
2ième piste plutôt orientée sur l'interaction avec les autres. "y a pas de soucis" s'adresse à son interlocuteur comme une forme de réassurance .. de la situation  mais aussi de la relation à l'autre . Comme une sorte de poignée de main (qui depuis la nuit des temps sert aux hommes à montrer à la fois qu'ils n'ont pas d'arme et donc des intentions pacifiques ) verbale qui servirait de gage de non agression entre les individus.
Car nous y voilà le quotidien s'est peu à peu électrisé de nombreuses tensions entre les individus , métro, guichets de commerce, phoning d'assistance, école autant de lieux de micro frictions (ou plus importantes parfois) qui finissent en s'accumulant par nous peser au quotidien.
"y a pas de soucis" serait devenue ainsi cette phrase incantatoire nous préservant d'un risque de tension voire de dérapage de toute interaction avec nos contemporains.