jeudi 18 décembre 2014

Expression 26 : Accompagner.

Ce mot là est aujourd'hui tellement et partout employé, que l'on a parfois du mal à s'y retrouver  : accompagner un client, accompagner ses parents ou ses enfants, accompagner un patient ou un malade, accompagner des élèves ou des étudiants..
Avec un bon dictionnaire et quelques souvenirs on arrive à remonter aux origines de ce mot : prendre pour compagnon de route, voire marcher à côté ou avec; enfant mes parents m'ont accompagné..à l'école et le chauffeur de bus … au lycée.
Si cette expression a élargi son sens pour se généraliser s'est précisément que l'époque a profondément changé et que  des 30 glorieuses prospères et confiantes, on est passé aux années 2000-10, dites de crise pleines d'incertitudes et  pour le moins anxiogènes,du moins dans notre société occidentale.
Avant on conseillait une personne par rapport à une situation, lui indiquant précisément comment orienter son projet, comment agir et se comporter ; le conseiller, celui qui savait, agissant  dans une posture plutôt verticale , il assénait des sentences à son client et attendait simplement qu'il les applique.

Aujourd'hui on accompagne et la gestuelle est devenue plus horizontale que verticale, l'accompagnant n'est plus un sachant omniscient mais au mieux un point d'appui possible dans un voyage plein d'inconnu. Le marchant ne sait pas non plus toujours où il va, il a choisi de prendre la route et s'il a choisi une direction ,il sait que des obstacles ou autres aléas pourront l'en dévier : il se cherche donc quelqu'un pour l'accompagner tout le long.
L'accompagnant est souvent choisi pour ses qualités propres, son expériences mais c'est sa position de marcheur à côté de son client qui fait sa spécificité : une fois choisi ou mandaté , il peut s'engager aux côtés de son client,en s'appuyant non seulement sur ses connaissances, ses outils, mais surtout ses émotions et  ses ressentis par rapport aux situations.
Si le conseilleur n'est pas le payeur, l'accompagnant n'est pas non plus le marchant, il est à ses côté pour  partager, échanger, faciliter les prises de conscience et les évolutions de cap,éclairer les prises de décisions du marchant sur des routes le plus souvent chaotiques.